17 août 2006

Devenir fou en Inde ?

J'ai aimé :

Fous_de_l_Inde

Fous de l'Inde - Délires d'Occidentaux et sentiment océanique, Régis Airault, Payot

L'auteur - que j'ai rencontré chez Guy Deleury il y a ... 12 ans ? - a exercé la fonction de médecin psychiatre au Consulat Français de Bombay. Il a rencontré de nombreux Occidentaux "envoutés" par l'Inde et analyse ici certains cas de délire aigü qui ont souvent donné lieu à rapatriement sanitaire. En effet, l'Inde, "Mother India", de par son côté maternel semblent exercer sur certains individus une impression tellement forte qu'elle peut conduire soit à la décompensation d'un malaise préexistant, soit à une régression infantile pouvant entraîner des états psychotiques passagers qui disparaissent sans difficulté majeure au retour en France. De toute façon, il est difficile d'éviter le choc culturel que ce pays procure, même après plusieurs visites. Régis Airault lui-même reconnait ne pas y avoir échappé.

 


ReÌ?gis Airault
envoyé par sergelourie

 

Avez-vous lu ce livre ? Qu'en avez-vous pensé ? Si vous êtes allé en Inde, avez-vous eu un choc culturel important à l'arrivée ? N'hésitez pas à me laisser un message dans "commentaires".

 

 

Mots clés : - Posté par fpenven à 17:38 - H - Préparatifs de voyage + AIR INDIA - Donnez votre avis [0]


Récapitulatif de mes contacts

A aujourd'hui :

A Pune
- Rahul et Kunda sont informés que je viens,
- Devika est informée que je viens, je lui ai proposé d'aller visiter Jejuri, elle est d'accord, chic !
- Prasad n'est pas informé, il faut que je lui écrive une lettre (le gros truc rétro) car il n'a pas de mail, ou bien je n'ai pas son mail.

A Bombay
- J'ai informé Babu de mon arrivée, mais je n'ai pas de mail en retour, de plus, je n'ai pas sa nouvelle adresse, je sais juste que c'est très loin de l'aéroport.
- J'ai informé Veena de mon arrivée, mais n'ai également pas de mail en retour.

A Madurai (association Assefa)
- Je dois écrire pour rencontrer ma filleule Saranya.

Donc, le problème à l'heure actuelle, c'est Bombay car j'y arrive à 22:25. Au pire, je prends un hôtel pour la première nuit, mais ça m'ennuie. Sinon, débarquer chez Babu ou Veena vers minuit, c'est pas le pied non plus.

Enfin, pas de panique, j'arrive le 8 novembre en Inde !

16 août 2006

Brosse à dent et dentifrice

brosse_a_dent

Les Indiens m'étonnent souvent par la blancheur de leurs dents. Il faut dire qu'ils adorent se brosser les dents, je ne sais pas pourquoi. Même dans les bidonvilles de Bombay, j'ai vu des gens se brosser les dents à toute heure du jour ou de la nuit ... avec une satisfaction intense.

Lors d'un voyage en train de Pune à Dehli avec des amis - 24 heures au bas mot -, le train avait quelque chose comme 10 heures de retard, nous sommes donc arrivés à la gare de Dehli vers les trois heures du matin. Qe faire à cette heure-là ? La réponse était évidente : tous mes amis ont sorti leur brosse à dent et leur dentifrice pour une longue séance de nettoyage bucco-dentaire ! Puis après, et seulement après, nous avons cherché un hébergement pour le reste de la nuit.

Mots clés : - Posté par fpenven à 22:54 - D - Anecdotes et blagues - Donnez votre avis [0]

15 août 2006

Soupe de tomates (1)

Tomate

A mon second séjour en Inde, en septembre, j'ai dîné chez diverses personnes. Premier soir, soupe de tomates, second soir, soupe de tomates, troisième soir, soupe de tomates, quatrième soir, soupe de tomates... N'ayant jamais mangé de soupe de tomates à mon précédent voyage, je commençais à me demander si la soupe de tomate ne faisait pas partie d'un rituel hindou spécifique au mois de septembre dont je n'aurais pas eu connaissance lorsque j'ai eu - sans l'avoir demandée - la réponse d'une amie :
- C'est incroyable ce que les tomates sont bon marché en ce moment !

Mots clés : - Posté par fpenven à 23:09 - D - Anecdotes et blagues - Donnez votre avis [0]

Le bon goût du chlore !

Pour ceux qui se plaignent du mauvais goût de chlore de l'hydrochlonazone : A la fin d'un voyage en Inde, Vijaya, chez qui j'habitais, me demande de lui laisser mes pastilles d'hydrochlonazone restantes, car on est en période de mousson et l'eau du robinet n'est pas très sûre. Je lui laisse bien volontiers. Alors, elle me dit :
- Ah, merci ! Elles ont un si bon goût de chlore !

Chlore = propre
Propre = bon
Donc chlore = bon
Voilà où mène la pureté brahmanique poussée à l'extrême dans sa logique !

Mots clés : , - Posté par fpenven à 23:06 - D - Anecdotes et blagues - Donnez votre avis [1]


Ce que mangent vraiment les Indiens !

 

 

Thali

C'est bien beau d'être un touriste, mais quand on mange dans des familles indiennes, ce n'est pas la même chose que d'être au restaurant ! Je vous rassure quand même, c'est très bon, quoiqu'un peu répétitif. Voici un menu type dans le Maharashtra :

  • Galettes de blé
  • Riz
  • Légumes  (on change de légumes à chaque repas)

Trois suppléments à prendre en considération :

  • Du yaourt                                  -> famille un peu aisée
  • Du beurre fondu (ghee) sur le riz    -> on frôle le grand repas
  • Un dessert très sucré pour finir      -> repas de fête !!!

Allez, bon appétit !

 

Mots clés : - Posté par fpenven à 22:38 - F - Vie quotidienne - Donnez votre avis [1]

14 août 2006

Tout nu dans l'avion ?

      

                                         avion

 

J'envoie à mes amis indiens un mail dans lequel je me pose la question suivante :
- Avec toutes ces mesures de sécurité dans les aéroports, ne va-t'on pas devoir bientôt voyager tout nu enroulé uniquement dans une serviette de toilette ?

Et voilà leur réponse :
- Who knows ? May-be one day you will have to leave also the towel behind ...
(qui sait ? peut-être qu'un jour il faudra aussi abandonner la serviette de toilette ...)

Mots clés : - Posté par fpenven à 19:30 - D - Anecdotes et blagues - Donnez votre avis [0]

13 août 2006

Laxman, un dessinateur humoristique indien

Laxman_himself

Laxman, très connu en Inde, croque dans ses dessins les travers de la société : pauvreté, corruption des classes dirigeantes et des politiciens, travers de l'homme de la rue ... Dans chaque dessin, il apparaît sous les traits d'un sympathique personnage moustachu, à lunettes, et à l'air distrait, dont l'oreille saisit au vol des conversations qui ne lui sont pas toujours destinées.

 

Pauvrete_edited  "Je n'arrive pas à pas comprendre ces gens. Pas une âme ici ne sait lire ou écrire et pourtant ils demandent une école"

 

Laxman__lections "Nous sommes si bons et avons fait tellement pour le peuple - et pourtant nous avons perdu les élections . Et pourquoi ? Parce que notre people a un sérieux défaut quelque part"

 

Mots clés : , - Posté par fpenven à 16:42 - F - Vie quotidienne - Donnez votre avis [0]

12 août 2006

Témoignage d'une paria de l'Inde du sud

Un livre à lire absolument :

viramma

Une vie paria - Le rire des asservis, Viramma, Josiane et jean-Luc Racine, Terre Humaine

Quatrième de couverture : A l'ombre de la société indienne vivent ceux qu'on appelait jadis les Intouchables, ceux que Gandhi désignait comme fils de Dieu, ceux qui aujourd'hui se définissent de plus en plus comme dalit, les écrasés, les opprimés. Dans la région de Pondicherry, on les appelle paraiyar, un nom que les voyageurs européens ont transformé en paria.

Livrée par sa caste au devoir ancestral de soumission, Viramma, Paria villageoise, nous dit ici sa vie, ses craintes, ses aspirations. Avec son admirable vitalité, avec sa langue crue et son talent de conteuse, sans misérabilisme, elle éclaire ce que sont l'enfance, la femme, le couple, le pouvoir des dominants, la passion des hommes, l'incertitude du lendemain. On entre avec elle dans la boue des rizières, mais aussi dans le monde des esprits et des dieux, des jeteurs de sort, des rêves de délivrance.

Dans ce que dit cette voix de l'ombre, résonne aussi le rire des asservis, parfois tragique, parfois de dérision,parfois amer, souvent franc, un rire que forgent la force de vivre et la grandeur des dominés, un rire qui transfigure le destin, sur la difficile voie de l'émancipation.

Document annexe de Jean-Luc Racine (PDF) : VIRAMMA

Mots clés : - Posté par fpenven à 10:00 - F - Vie quotidienne - Donnez votre avis [2]

11 août 2006

Malade en Inde ? Jamais !

ourson_malade

Parlons un peu de cette fameuse "tourista" qui met à plat les visiteurs occidentaux en Inde. Voila mes recettes et jusqu'à présent, je ne suis jamais tombée malade.

- Ne pas boire d'eau n'importe où, ou alors en cas d'urgence, uniquement sortie tout droit du robinet, en ville, et hors période de mousson,
- Emporter des pastilles d'hydrochlonazone à dissoudre dans sa gourde (1 pastille pour 1 litre d'eau),
- Ne manger que dans les endroits à gros débit de nourriture, éviter les restaurants vides, même s'ils semblent corrects,
- Manger dans les familles, car la nourriture y est préparée peu avant le repas,
- Eviter les orgies de fruits exotiques, par contre les crudités à dose raisonnable semblent passer,
- Se laver les mains régulièrement,
- Emporter au cas où Immodium -pour tourista simple- et Ercefuryl - pour tourista bactérienne -,
- NE PAS AVOIR PEUR ! Ca rend malade !

Mots clés : - Posté par fpenven à 07:00 - H - Préparatifs de voyage + AIR INDIA - Donnez votre avis [0]