16 avril 2015

Mouvement de mauvaise humeur !

Voilà, c'est encore raté !

Le gouvernement indien vient d'étendre à 31 pays supplémentaires l'option "visa à l'arrivée" pour les étrangers désirant faire du tourisme. La France n'est toujours pas dans la liste.

On est quoi, nous ? Des terroristes ? Des gibiers de potence ? Et à quoi a servi la visite de Modi en France ? 

Ras le bol ! Je n'irai pas en Inde tant que je n'aurai pas ce e-visa. Je boycotte. D'ailleurs, c'est facile, en ce moment, je n'ai pas de sous !

Mots clés : , - Posté par fpenven à 21:44 - H - Préparatifs de voyage + AIR INDIA - Donnez votre avis [0]


20 juillet 2012

Le temple de Dhom près de Wai (Maharashtra)

04

(c) Siddhi Vanarse

Merci de ne pas reproduire / Thanks not to copy.

19 juillet 2012

Les Etats-Unis déconseillent les voyages en Inde à leurs citoyens

tourisme_terrorisme

 

Les Etats-Unis viennent de mettre en garde leurs citoyens contre les voyages à l'étranger (overseas travel, c'est à dire partout !) et donc également en Inde.

"India continues to experience terrorism and insurgent activities". Terrorisme et activités d'insurgés, rien de neuf, en bref. Et de citer les groupes terroristes suivants : Harkat-ul-Jihad-i-Islami, Harakat ul-Mujahidin, Indian Mujahideen, Jaish-e-Mohammed, et Lashkar-e Taiba, ouf ! Avec ça, si vous n'avez pas peur, c'est que vous êtes inconscient ou Européen.

Il faudrait par voie de conséquences arrêter de fréquenter les hôtels, les gares, les restaurants, les marchés, les lieux publiques et les mosquées des grandes villes. Je ne vois plus qu'un séjour à la campagne !

C'est une mauvaise nouvelle pour l'Inde dont 16 % des touristes viennent des Etats-Unis.

C'est aussi une mauvaise nouvelle pour le citoyen US qui va continuer à se replier sur son monde à lui et qui va rater une occasion de sortir de sa coquille américo-américaine pour voir autre chose. 

 

06 juillet 2012

L'Inde vise 1 % du tourisme mondial

 

taj-mahal50752l

 

Le Ministre du Tourisme, Subodh Kant Sahai, vise pour la fin du plan quinquennal 2012-2017  le chiffre de 1 % du tourisme mondial pour son secteur.

Cela semble très peu, mais le tourisme vers l'Inde est en pleine progression, passant de 2,15 millions d'arrivées en 2000 à 6,29 en 2011. Cela reste quand même trois fois moins qu'en Thaïlande. (Touristes, venez, il y a encore de la place !).

Ces arrivées de 2011 ont engendré 16,56 milliards de $ de devises étrangères.

16 % des touristes venaient des Etats-Unis, d'où l'intention du ministre de développer principalement les relations avec ce pays qui représente l'avenir, car à fort potentiel de croissance. (Ah, non, s'il n'y a plus que des Américains, moi, j'abandonne !).

Swagat (la bienvenue), Soochana (l'information), Suvidha (la facilitation), Suraksha (la sécurité), Sahyog (la coopération), Samrachanam (les infrastructures de développement) et Safai (la propreté) sont à l'honneur dans le nouveau code de conduite pour le secteur touristique établi à l'occasion des jeux du Commonwealth il y a deux ans.

Il n'en reste pas moins que l'infrastructure hôtelière et les transports sont encore déficients. Il ne serait pas mal non plus que les touristes français en voyage organisé quittent le sacro-saint triangle Delhi - Agra - Jaipur qui, lui, commence à s'embouteiller sérieusement !

Mots clés : , - Posté par fpenven à 16:50 - B - Généralités / économie / religion - Donnez votre avis [1]

26 juin 2012

Préjugés sur les touristes "blanches"

taj mahal préjugés

Un article intéressant du Times of India sur les préjugés envers les touristes "blanches" :

http://timesofindia.indiatimes.com/india/Foreign-women-tourists-think-Indians-have-colonial-attitude/articleshow/14406838.cms

Alors que dans le sud et l'ouest de l'Inde, l'attitude des Indiens est plutôt amicale envers elles, il semble que, dans le nord, qui reçoit pourtant le maximum de touristes (Taj Mahal, etc), les touristes "blanches" se trouvent  confrontées à des stéréotypes culturels qui font qu'elles sont mal regardées et  dévisagées régulièrement ("eve teasing").

Elles sont perçues comme riches, donc puissantes, gaspilleuses, culturellement dégradées et surtout amorales. Cela serait dû à la surévaluation de la blancheur de la peau, une femme "blanche" étant plus considérée qu'une femme à la peau plus sombre. A preuve, les femmes africaines en Inde, qui ne souffriraient pas de cette attitude.

Ce que j'en pense : je ne me sens pas vraiment concernée. D'abord, parce que j'évite les sites touristiques, ensuite parce qu'à partir d'un certain âge, vous êtes considérée comme une mère, non plus comme une proie.

D'où les questions qui reviennent sans cesse : "Tu n'as pas d'enfants ? Et tu n'es pas mariée ?" Autres préjugés, comme on peut le voir ... Je m'invente souvent un mari et deux enfants !

Mots clés : , - Posté par fpenven à 12:29 - B - Généralités / économie / religion - Donnez votre avis [1]


19 février 2012

Premier prix !

Siya, la fille de mon amie Devika, qui va sur ses 16 ans vient de participer à un concours de la Royal Commonwealth Society de Londres en écrivant un essai sur la prévention de la malaria ... et elle a gagné le premier prix !

Elle est donc invitée à Londres tous frais payés (avion, hôtel, etc ) pour représenter l'Inde à une cérémonie du Jubilé de la reine Elisabeth II. Une semaine en mars, waouh !

Devika et Unmesh son mari ont donc décidé d'aller également à Londres et de prolonger leur séjour de 3/4 jours. J'ai donc sauté sur l'occasion pour m'offrir un petit séjour à Londres afin de les voir, les 15, 16 et 17 mars.

Je suis donc en intense communication sur Skype avec Devika pour fixer les détails de ce magnifique projet. Projet qui serait plus magnifique encore si Londres n'était pas une ville aussi chère, surtout pour des Indiens. Pour eux, le moindre sandwich est hors de prix. Et que dire des végétariens ... qui risqueraient fort de mourir de faim si les restau indiens n'y pullulaient.

A nous deux Londres !

DSCN0799

Siya, l'heureuse lauréate.

Mots clés : , - Posté par fpenven à 17:27 - D - Anecdotes et blagues - Donnez votre avis [0]

05 février 2011

Un rêve à 3670 Euros

1e jour :  Paris/Bangalore en avion.  Arrivée dans la nuit à Bangalore, capitale du Karnataka.

2e jour :  Bangalore/Kanchipuram/Mahabalipuram.  Route vers Kanchipuram “la ville aux mille temples”, qui en compte aujourd’hui 124 : découverte des temples Varadaraja (dédié à Vishnu) et Kailasanatha (dédié à Shiva). Continuation vers Mahabalipuram.

3e jour :  Mahabalipuram/Pondichéry.  Découverte du site de Mahabalipuram qui comporte des monuments hindouistes dédiés à Shiva, Vishnu, Krishna, mais aussi au héros du Mahabharata : ascèse d’Arjuna, rathas du Sud (petits sanctuaires), temple du Rivage érigé sous les Pallavas. Continuation vers Pondichéry, ancien comptoir français. Découverte de la ville blanche et de son architecture à l’influence française : ashram de Sri Aurobindo, musée du Gouvernement, église Notre-Dame-des-Anges.

4e jour :  Pondichéry/Thanjavur (Tanjore).  Départ vers les temples de Gangaikondacholapuram (édifié par l’empereur Chola Rajendra Ier au xie s.) et d’Airavateshwara (à Darasuram). Continuation pour Thanjavur, ancienne capitale de l’empire Chola.

5e jour :  Thanjavur/excursion à Tiruchirapalli (Trichy).  À Tiruchirapalli, découverte du temple Ranganath Swami, situé sur l’île de Sri Rangam. Retour à Thanjavur : visite du temple Brihadishwara et son impressionnant vimana (tour de plus de 70 m) puis du centre d’artisanat.

6e jour :  Thanjavur/Chettinad.  Route pour Chettinad : visite du palais, d’une fabrique de tuiles artisanales et d’un temple local.

7e jour :  Chettinad/Madurai.  Départ pour Madurai dans la matinée. Découverte du musée Gandhi, du temple de Thiruparankundram, construit à flanc de colline, et du temple hindou dravidien de Minakshi, véritable chef-d’œuvre de l’Inde du Sud.

8e jour :  Madurai/Periyar.  Route pour Periyar. Découverte de superbes plantations d’épices, dont les collines de la région sont recouvertes : thé, poivre, cardamome, cumin, café, clous de girofle… Après-midi libre.

9e jour :  Periyar/Kochi (Cochin).  Route pour Nedumudi, point d’embarquement d’houseboats (bateaux traditionnels en bois), pour une croisière sur les backwaters, réseaux de canaux et de lagunes, jusqu’à Alleppey. Puis route pour Kochi, située entre la mer d’Oman et un estuaire d’îlots bordés de cocotiers.

10e jour :  Kochi.  Découverte de Fort Kochi (au nord de la presqu’île) : les “filets chinois” et la St Francis Church qui abrite le cénotaphe de Vasco de Gama. Puis visites dans le quartier Mattancherry : Palais hollandais, synagogue de Pardesi. Après-midi libre. En soirée, spectacle de danse typique du Kerala.

11e jour :  Kochi/Mysore.  Départ en train pour Calicut puis route à travers les forêts du Karnataka vers Mysore, célèbre pour ses soieries et son bois de santal.

12e jour :  Mysore.  Route pour Somnathpur : visite du temple Keshava dédié à Vishnu. Ensuite, ascension vers le temple de Chamundi Hill. Puis visite du palais de Mysore, reconstruit en 1912 sur les ruines de l’ancien palais détruit en 1897 par un incendie. Enfin, promenade dans le marché aux fleurs.

13e jour :  Mysore/Hassan.  Départ pour Hassan. En route, visite du sanctuaire jaïn de Sravanabelgola où se trouvent les deux collines jumelles Chandragiri et Indragiri. Dans la soirée, découverte des temples de Belur et d’Halebid, trésors de l’art indien qui furent les deux grandes cités des souverains Hoysalas.

14e jour :  Hassan/Hospet.  Route vers Hospet à travers villages et plantations.

15e jour :  Hospet/excursion à Hampi.  Journée consacrée à la découverte du prestigieux site d’Hampi, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco (Vijayanagar) : temple de Virupaksha aujourd’hui encore lieu de pèlerinage, temple de Vitthala datant du xve s., étables des éléphants, bain de la reine, complexe royal.

16e jour :  Hospet/Hubli.  Départ pour Hubli. En chemin : temple de Durga à Aihole (en bordure de la rivière Malprabha) ; temples Jumbulinga, Chandrashekhara et Virupaksha de Pattadakal (où les rois Chalukyas étaient intronisés) ; Badami et ses grottes dédiées à Shiva et Vishnu.

17e jour :  Hubli/Goa.  Route vers Goa, ancienne colonie portugaise, à travers les beaux paysages de l’ouest indien. Découverte de Velha Goa et ses superbes vestiges coloniaux puis de Panaji, charmante ville de style latin, capitale de l’État de Goa.

18e jour :  Goa/Paris en avion via Mumbai. 

19e jour :  arrivée à Paris. 

Circuit proposé par Arts et Vie. 

 

20 décembre 2006

Nasik - Sur les bords de la Godavari

La Godavari est la rivière qui passe à Nasik. Elle est considérée comme particulièrement sainte par les Hindous. Alors que les rivières qui passent à Pune sont devenus des égouts à ciel ouvert, elle est propre, accueillante, et propice à la méditation. Au lieu-dit Someshwar, on vient même s'y baigner ...

DSCN0313

La Marne ou la Godavari ? J'ai toujours un doute quand je vois cette photo !

DSCN0310

Un mini-lieu de recueillement près de l'eau.

DSCN0397

Someshwar à l'heure du bain et de la lessive.

DSCN0395

Prière et confidences devant l'eau ...

DSCN0400

Pèlerins mangeant sous les grands arbres.

Mots clés : , , - Posté par fpenven à 18:07 - I - Inde - 2006 - Donnez votre avis [2]

11 décembre 2006

Jejuri, un temple indien (sans touriste sauf moi !)

jejuritit

Visitez le nouvel album photo !

La visite très intéressante d'un temple indien près de Pune, dédié au dieu Khandoba :

DSCN0255

"En bas de la colline, et tout le long des 350 marches de pierres qui mènent au temple, il y a pléthore de magasins et de petits vendeurs proposant ce qu'on appelle si joliment en français des "bondieuseries", tout ce qu'il faut pour faire un sacrifice au temple, noix de coco, sucreries (prasad), curcuma (une épice jaune ocre, en anglais : turmeric) pièces de tissu ... Après les 350 marches, on entre dans la cour du temple, qui aujourd'hui dimanche était bondée, de nombreuses familles avec enfants et bébés étant venues faire la puja. Le curcuma est répandu partout dans la cour et surtout sur les idoles de pierre, qui se retrouvent donc décorées de cette joyeuse couleur. On prend aussi un peu de curcuma dans les yeux, ce qui est moins agréable, et sur les vêtements. Après nettoyage une fois rentrée à la maison, mes pieds sont encore jaunes !"    (mon blog, le 12.11.06)

 

Mots clés : , - Posté par fpenven à 18:45 - I - Inde - 2006 - Donnez votre avis [2]

05 décembre 2006

L'énergie divine est-elle d'origine solaire ?

Voilà la question que je me pose après ma visite du temple de Jejuri. L'Inde n'arrête pas de se moderniser, maintenant, c'est la religion qui fonctionne à l'énergie solaire. La preuve :

DSCN0259__600_x_450_

Je vous promets quand même très bientôt des photos traditionnelles de ce temple, avec tout le kitsch qui va avec ! Je ne veux pas prendre le risque de perdre de fidèles lecteurs.

Mots clés : , , - Posté par fpenven à 23:21 - I - Inde - 2006 - Donnez votre avis [2]