09 juin 2012

Chandernagor, Yanaon, Karikal, Mahé, Pondichéry

Chanson sur les colonies de France en Inde (rétrocédées en 1954), que j'ai transmis à tous mes amis francophones là-bas. Ca a eu du succès !

Chandernagor

 

Guy Béart
CHANDERNAGOR



Elle avait, elle avait un Chandernagor de classe,
Elle avait, elle avait un Chandernagor râblé.
Pour moi seul, pour moi seul elle découvrait ses cachemires,
Ses jardins, ses beaux quartiers, enfin son Chandernagor.
Pas question, dans ces conditions,
D'abandonner les comptoirs de l'Inde.

Elle avait, elle avait deux Yanaon de cocagne,
Elle avait, elle avait deux Yanaon ronds et frais
Et moi seul m'aventurais dans sa brousse,
Ses vallées, ses vallons, ses collines de Yanaon.
Pas question, dans ces conditions,
D'abandonner les comptoirs de l'Inde.

Elle avait, elle avait le Karikal difficile,
Elle avait, elle avait le Karikal mal luné,
Mais la nuit j'atteignais son nirvana à heure fixe,
Et cela en dépit de son fichu Karikal.
Pas question, dans ces conditions,
D'abandonner les comptoirs de l'Inde.

Elle avait, elle avait un petit Mahé fragile,
Elle avait, elle avait un petit Mahé secret,
Mais je dus à la mousson éteindre mes feux de Bengale
M'arracher, m'arracher aux délices de Mahé.
Pas questions, dans ces conditions,
De faire long feu dans les Comptoirs de l'Inde.

Elle avait, elle avait le Pondichéry facile,
Elle avait, elle avait le Pondichéry accueillant.
Aussitôt, aussitôt c'est à un nouveau touriste
Qu'elle fit voir son comptoir, sa flore, sa géographie.
Pas question, dans ces conditions,
De revoir un jour les Comptoirs de l'Inde.