08 avril 2017

Un marché à Bangalore

 

Lors de mon passage à Bangalore, nous sommes allées, Devika et moi, visiter un marché, juste pour nous amuser à faire des photos. J'aime beaucoup les gros plans, voici donc le résultat de mes essais, tels que je les ai trouvés en rentrant en France (j'avais totalement oublié cette visite !) :

030

032

033

036

037

Mots clés : , - Posté par fpenven à 18:21 - F - Vie quotidienne - Donnez votre avis [0]


14 mars 2017

Devika et Devika

 

Ne vous inquiétez pas, j'ai retrouvé mon appareil photo hier soir sur mon lit, bêtement caché sous une couverture !

Hier, c'etait Holi, la fête des couleurs, mais elle est à peine célébrée à Bangalore. Cependant beaucoup de magasins étaient fermés, ce qui fait qu'après avoir visité Lalbaug nous n'avons pas pu faire les courses planifiées et que nous sommes rentrées à la maison pour manger,

Puis Devika a recu en cours de francais privé ... Devika qui est la fille de son chauffeur. Elle lui fait cours gratuitement. C'est lé qu'elle s'est rendu compte que le livre de francais utilisé a l'Alliance Francaise n'est pas du tout adapté pour des élèves d'une origine plus que modeste. La premiere page montre par exemple la photo du Général de Gaulle, celle de Coco Chanel et celle d'Asterix (on peut se demander d'ailleurs quelle image les auteurs veulent donner de la France) ! Le décalage culturel est énorme. Les élèves de l'Alliance Francaise sont tous de la Middle Class, donc d'un milieu favorisé, ils sont en partie occidentalisés, mais Devika - l'élève - n'est pas dans ce cas. Elle s'annonce cependant comme une élève brillante.

018

Le soir, nous avons regardé sur Netflix (et oui, Devika a Netflix et pas moi, je sens monter la jalousie !) le film "To kill a Mocking Bird' avec Gregory Peck. Vieux film en noir et blanc, mais avec de très bon acteurs. Malheureusement, deux coupures d'électricité successives ne nous ont pas permis de voir la fin du film, le suspens reste donc entier. Ne me reste plus qu'à lire le livre une fois rentrée en France.

Ce matin, nous sommes allées dans Cubbon Park, un autre jardin, d'un style plus anglais, avec de très vieux et très grands arbres. Puis nous sommes allées manger des dosa - une sorte de crêpe fourrée aux pommes de terre et aux oignons - dans la chaîne de restaurants MTR. Un petit détour par Sony Service Centre pour faire réparer une tablette informatique qui refuse de se charger (et oui, Devika a une tablette et pas moi, je sens monter la jalousie  ! - bis - ) et nous sommes rentrées a la maison nous reposer et/ou faire la sieste.

026

Demain en fin d'apres-midi, je repars pour Pune. J'habiterai chez Maya. Puis le lundi 20 nous partirons toutes les deux  pour Lonavla, une station de week-end jusqu'au 23. Maya n'a pas d'ordinateur, donc je ne pourrai vraisemblablement pas donner de nouvelles avant le 24, date à laquelle je déménagerai chez Prasad.

 

 

Mots clés : , , - Posté par fpenven à 12:43 - L - Inde - 2017 - Donnez votre avis [0]

12 mars 2017

Encore une famille Kulkarni !

 

Avant hier soir, nous sommes allés dîner avec des amis de Indu dans un restaurant super chic, Sattvam, un restaurant végétarien avec un immense buffet. Ils ne servent en plus ni ail ni oignons, et ils sont spécialistes de la nourriture pour jains, vous voyez, cette religion où les gens ne mangent pas ce qui pousse dans la terre, juste ce qui pousse au dessus !

A cette occasion, j'ai rencontre une famille d'artistes, les Kulkarni (nom de famille tres commun, imaginez des Dupont en Inde) qui sont également dans l'enseignement. Ce sont des gens très sympathiques et ils m'ont invitée à aller visiter une galerie d'art dans leur institut. nous y sommes allés hier matin. C'était très intéressant. J'y ai acheté un calendrier et une reproduction d'une peinture, la même que celle que les Bal ont dans leur salon.

013

Puis nous sommes allés a l'Alliance Francaise de Bangalore où Devika donne des cours, puis je suis allée chez elle avec ... Uber. Comme vous pouvez voir, le progres ne connaît pas de limites en Inde.

Hier soir, Unmesh, son mari, est parti pour les Etats-Unis. Quand le chat n'est pas là, les souris dansent ! Cette expression nous a bien fait rire.

Ce matin, nous sommes allees voir Lalbaug, un très grand jardin au centre de la ville. Malheusement, je ne trouve plus mon appareil photo, alors que je l'ai utilisé jusqu'a hier midi. Bon, ce n'est pas mortel, mais c'est ennuyant. Quoiqu'il en soit, à tout prendre, je préfère perdre mon appareil photo plutôt que mon passeport. Devika a pris des photos avec son téléphone, photos qu'elle m'a envoyées dans mon mail, donc, rien n'est perdu, au moins pour cette visite.

Mots clés : , , - Posté par fpenven à 23:29 - L - Inde - 2017 - Donnez votre avis [0]

11 mars 2017

Les deux derniers jours à Pune

 

Les deux derniers jours a Pune ont été bien occupés. On peut noter :

- un repas au restaurant avec Kunda et Rahul,

- la dégustation de pulpe de mangue en boîte (la saison venant à peine de commencer). Un petit Jésus en culotte de velours !

- l'achat d'une carte postale pour Angélique. Ne reste plus qu'à y mettre des timbres

- la réservation d'un hôtel à Lonavla pour Maya et moi du 20 au 23.

 

L'avion pour Bangalore avait beaucoup de retard, mais me voilà maintenant chez Indu. Visite aujourd'hui du musée d'art moderne et mangé la-bas. Passage auparavant à son hôpital. j'ai assisté (un peu gênée) a une consultation !

Demain, je pars chez Devika, toujours à Bangalore, ceci jusqu'au 15 où je reprendrai l'avion pour Pune.

Amicales salutations d'Inde à tous mes lecteurs. Qui m'aime me suive !

 

 

 

Mots clés : , - Posté par fpenven à 11:48 - L - Inde - 2017 - Donnez votre avis [0]

26 février 2017

C'est reparti pour un tour !

 

Ceux qui m'aiment liront ce blog s'ils veulent avoir des nouvelles de moi!

En effet je repars pour la xième fois en Inde, du 3 au 30 mars. Mon programme : Pune, un peu Bangalore, et un peu Lonavla, station de montagne (à vaches) près de Pune. Nous finirons par Pune ! C'est celà quand on a quasiment tous ses amis concentrés dans la même ville. 

Je ne vous raconterai pas tout le tintoin administratif qu'a engendré la nécessité d'avoir un nouveau passeport et un e-visa pour 30 jours. Il suffit de dire que j'ai été parfois au bord de la crise de nerfs. Je pensais naïvement que le visa électronique allait simplifier les choses, il n'en est rien. Bon, l'important est d'avoir réussi et de voir ce mot magique sur le document papier : "Granted" (accordé).

Ceux qui veulent des détails sur la procédure peuvent s'adresser à moi, je pense - en toute modestie - être devenue une pro du visa pour l'Inde.

Les fonds étant très bas cette année, je vais faire dans le cadeau simple, voire dans le "pas de cadeau du tout". La Vache qui rit, fromage à longue conservation n'a pas été inventée pour les cochons, ni les soupes en sachet (en veillant à ce qu'elles soient végétariennes). Quelques paquets de bonbons en plus feront l'affaire.

Il y a 25 ans, lors de mes premiers séjours, on pouvait apporter n'importe quoi, maintenant presque tout est disponible en Inde, et ce qu'on trouve en France vient ... de Chine. Donc, vive la Bêtise de Cambrai, pas encore délocalisée ! 

La suite au prochain épisode ...

 

Mots clés : , , , , - Posté par fpenven à 12:44 - L - Inde - 2017 - Donnez votre avis [0]


01 décembre 2012

Les deux derniers jours

Les deux derniers jours en Inde chez Indu ...

J'ai donc pris l'avion le 26 de Pune à Bangalore pour arriver chez Indu. Récupérée par son chauffeur qui avait la clef, je suis arrivée dans son immense appartement. Et oui, Indu a un chauffeur ! Je reviendrai sans doute sur le sujet : la belle vie d'un médecin spécialiste en Inde ... J'en ai profité !

En effet, le lendemain matin, Indu devant aller travailler, j'ai fait du tourisme dans Bangalore avec le-dit chauffeur Raju qui est très gentil. Le Bull Temple, un musée et un musée de peinture. Tout d'abord, un embouteillage monstre ... puis le Bull Temple, le taureau étant le véhicule de Shiva. Je regrette à cette occasion de ne pas avoir photographié celui de la colline de Mysore, plus grand et d'une seule pièce.

DSCN1090

Remarquer les caractères tout en rondeur du kannada !

 

DSCN1089

 

Le premier musée était sans doute une erreur du chauffeur : je me suis retrouvée dans l'équivalent indien du Palais de la Découverte, le "vrai" musée était à quelques pas. Mais je ne regrette pas, comme je m'intéresse à un peu tout, ce musée lui-aussi ne manquait pas d'intérêt et le spectacle était aussi dans la salle ! L'autre musée, la galerie de peinture etait lui aussi intéressant, mais plutôt que la peinture franchement abstraite, je préfère quand les Indiens reprennent des thèmes de la mythologie. Mangé au restau, mais déçue car le serveur, sans doute pour me faire plaisir avait fait supprimé du poulet que j'avais commandé toute trace d'épice un tant soit peu piquante, donc c'était d'une fadeur sans nom.

Le lendemain je suis allée le matin dans Sanjay Nagar Main Road, la grande rue commerçante d'à côté pour quelques achats. J'ai fait l'emplette de serviettes de toilettes très très fines, en coton. J'ai aussi visité le temple du quartier qui "mange à tous les rateliers" car c'est un temple multi-dieux, on prie celui que l'on veut, de Ganesh à Shiva ... J'ai bu de l'eau de noix de coco en rentrant, il commençait à faire soif, puis je suis rentrée, j'ai mangé sur le pouce ce que j'ai trouvé dans le frigo, à vrai dire, depuis un mois que j'étais suralimentée, je n'avais pas très faim. Fait une petite sieste, puis attaquée le rangement dans mon sac de toutes mes affaires.  C'est là qu'Indu est entré, nous sommes repartis dans la rue commerçante acheter une cafetière genre "cafe filter" en Inox.

Et le lendemain jeudi 29 novembre, tagata, aux aurores, 3 heures du matin, debout tout le monde, pour aller prendre un avion pour Delhi à 6. Le voyage du retour s'est bien passé, même si dans l'avion je m'ennuyais à mourir. Arrivée en France, je ne me sentais pas trop bien, je n'avais pas le moral, mais j'ai eu un bus pour Meaux tout de suite à Roissy, je me suis couchée tout de suite en arrivant, décalage horaire oblige, sans doute et j'ai dormi / sommolé pendant presque 48 heures sans rien manger de sérieux. Ca y est, je suis maintenant réveillée et prête à remettre en route ma vie de tous les jours ! 

Mots clés : - Posté par fpenven à 16:48 - K - Inde - 2012 - Donnez votre avis [0]

10 septembre 2012

Recyclez les Tetra Packs !

tetra pack

Qui ne connait pas l'emballage Tetra Pack, vous savez, celui de la "brique" de lait ?

Saahas, une organisation non gouvernementale située à Bangalore travaille en association avec Tetra Pack India Private Limited pour recycler ses emballages.

Elle collecte les Tetra Packs usagés dans différents lieux dont 5 écoles privées. Après réduction en petits morceaux, ils sont envoyés à Thane (Maharastra) ou à Wapi (Gujerat) où ils sont transformés en plaques épaisses de 5 à 25 mm.

Celles-ci peuvent alors être utilisés par les menuisiers pour la fabrication de chaises, de tables ... On peut aussi en faire des toits. Les plaques sont incassables, résistantes au feu, et ne retiennent pas la chaleur (important dans un pays chaud !).

Saahas a fait don à trois écoles gouvernementales de plaques de toit, de chaises, de bancs, de pupitres. Elle invite les établissements d'enseignement à se mobiliser. Dès que 10 Kg de Tetra Pack ont été collectés, il suffit d'appeler l'association qui vient les chercher.

Bonne chance à elle !

20 juillet 2012

Apartheid immobilier à Bangalore (et ailleurs)

enfants-inde-bangalore

Dans les journaux de petites annonces gratuits à Bangalore, au Karnataka, on peut souvent lire dans les annonces de vente ou location "Pour végétariens uniquement". Cela touche des quartiers bien précis de la ville comme Jayanagar et Malleswaram (quartier où d'ailleurs je vais être logée chez un ami à moi).

Bizarre, non ? Qu'est-ce que ça peut faire à vos co-locataires (ou co-propriétaires) si vous mangez ou non de la viande ? Non, mais, on est en république, ou quoi ?

Et bien, c'est très vicieux comme annonce. C'est un moyen de sélection pour éviter les gens de basse caste, les dalits (ex intouchables) et également les Musulmans, qui sont tous mangeurs de viande. Comme votre nom de famille est révélateur de votre caste ou religion, vous n'avez aucun échappatoire. Evidemment, ce n'est pas légal du tout, mais il semble que personne n'ait jamais porté plainte. 

Le quartier garde donc sa pureté "brahmanesque".

Le même apartheid immobilier semble existe à Delhi, il se forme donc des ghettos musulmans.

Soyons lucide, en France, il y a aussi des refus de louer / de vendre à des Musulmans. Mais l'argument alimentaire, ça je ne connaissais pas !

 

 

02 juin 2012

Stay at my place only !

J'aimerais bien que, quand je dis quelque chose, on en tienne compte !

Et voilà, ça recommence comme d'habitude. J'avait prévu d'arriver chez Indu à Bangalore le 2 novembre pour en repartir le 9 ou le 10 pour Pune et la fête de Diwali. Maintenant, Indu veut que je reste à Bangalore pour la dite-fête, alors que j'ai déjà annoncé aux Bal que je serai chez eux. Déjà qu'il avait insisté pour que je commence par chez lui !

Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à vouloir que je reste chez eux ? L'hospitalité, c'est bien, mais trop c'est trop.

Et comme dit  Maya, une amie à moi : "stay at my place onlyyyyyyyyy !"

Mots clés : - Posté par fpenven à 09:02 - H - Préparatifs de voyage + AIR INDIA - Donnez votre avis [0]

29 janvier 2012

Paris-Bangalore-Pune-Bangalore-Paris

Voici donc le trajet de mon futur voyage avec Paris-Bangalore en avion en passant par Delhi (durée de l'escale 6 heures 40) et Bangalore-Pune-Bangalore probablement en train. J'aime les trains ! Et je ne suis pas assez riche pour m'offrir un Paris-Bangalore direct sur Air France. Je ne suis jamais allée en Inde sur Air France. Et après, on va nous dire de consommer français !

J'ai demandé à M.-S. qui part en Inde fin février où elle avait fait ces fameuses photos d'identité 5 cm X 5 cm. Elle m'a répondu : Dans la galerie commerciale d'Auchan. Et oui, tout simplement !

Pour l'instant, il doit faire aux alentours de 0°, le ciel est gris et j'ai encore 9 mois à attendre jusqu'à novembre. L'espoir fait vivre. 

Indu, mon ami de Bangalore m'a bien fait rire au téléphone. Quand je lui ai dit que je faisait escale à Delhi, il m'a dit : Attention, il va faire très froid à Delhi en novembre ! Très froid, c'est 10 °. En ce moment, ils ont 20° à Bangalore !

 

 

Mots clés : , , - Posté par fpenven à 16:23 - H - Préparatifs de voyage + AIR INDIA - Donnez votre avis [0]