17 juin 2012

Des blagues en anglais sur Bhola / Bhola jokes

bhola2


Bhola est le héros des blagues en hindi en Inde. C'est un personnage un peu idiot qui a parfois quelques traits de génie. Certaines de ces blagues sont universelles, d'autres font penser à Guha, héros similaire de blagues en arabe. 
x-x-x-x-x
Bhola was jumped by two muggers/thieves and fought like hell, but was finally subdued.
His attackers then proceeded to go through his pockets. 
"You mean you fought like that for 57 paise?" asked one of the muggers increduously.
"Is that all you wanted?" moaned Bhola. "I thought you were after the Rs.400 in my shoe!"


Herolal is driving with Bhola as his passenger, when he decides to pull over because he suspects that his turn signal may not be working.
He asks Bhola if he doesn't mind stepping out of the car to check the lights while he tests them. Bhola steps out and stands in front of the car.
Herolal turns on the turn signal and asks, "Is it working?"
To which Bhola responds, "Yes, it's working....No, it's not working....Yes, it's working....No, it's not working...."
(Cette blague est aussi une blague belge !)

Bhola went to a carpenter and said, "Can you build me a box that is two inches high, two inches wide, and fifty feet long?"
"Hmm..." mused the carpenter. "It could be done, I suppose, but what would you want a box like that for?"
"Well, you see," said Bhola, "my neighbor moved away and forgot some things, so he asked me to send him his garden hose."


Bhola and Herolal decide to have a reunion. So Herolal decides to visit Bhola, who is living in a big city. 
But Herolal gets lost and calls his friend Bhola,
"Hey, I am coming over but I am lost and have no idea where I am."
Bhola replies, "It's okay, just look at the street intersection, there will be two signs, read them to me."
Herolal looks over and then says, "Okay, okay, I see them, one says 'Walk', the other one says 'Do not walk'."
"Oh good, you are right down the street. I'll be over to pick you up."


A policeman pulled Bhola over after he had been driving the wrong way on a one-way street.
Cop: Do you know where you were going?
Bhola: No, but wherever it is, it must be bad 'cause all the people were leaving.


Herolal and Bhola are building a house. Herolal is putting on the siding. He picks up a nail, hammers it in. Picks up another nail, throws it away. Picks up a nail, hammers it in. Picks up another, throws it away. This goes on for a while, and finally his friend Bhola comes over and asks him why he is throwing half of the nails away.
He replies, "Those ones were pointed on the wrong end."
Bhola gets exasperated and says "You idiot, those are for the other side of the house!"
(Egalement une blague belge)


Bhola spoke frantically on the phone, "My wife is pregnant and her contractions are only two minutes apart!"
"Is this her first child?" the doctor asked.
"No, you idiot!" Bhola shouted. "This is her husband!"


Bhola and Herolal were hanging upside down on a tree. Sometime later Bhola falls down. On hearing the 'dhoom' sound Herolal asks him, "Arre kya hua?" (What happened?)
Bhola replies, "Arre yaar, pak gaya tha!" (I had become ripe!)

Mots clés : , , , - Posté par fpenven à 09:38 - D - Anecdotes et blagues - Donnez votre avis [0]


16 juin 2012

Mettez fin à la corruption / Put an end to corruption

hazare

Anna Hazare dans son combat contre la corruption.

Le plus grand pèlerinage du Maharastra : Pandharpur

 

pèlerinage Pandharpur

En ce moment se déroule le plus grand pèlerinage du Maharastra. Plus de 500 000 pèlerins (!) se rendent à pied de leur foyer à Pandharpur, petite ville près de Solapur située sur les bords de la rivière Bhima, dans laquelle ils se baigneront pour effacer leurs péchés. 

Pandharpur est connue pour le culte de Vithoba (ou Vitthal) qui est un avatar de Krishna. Le temple de Vithoba date d'avant le 13ième siècle.

Vithoba

Vithoba 

Pandharpur est aussi connue grâce aux psaumes composés par Toukaram au XVIIième siècle et que chantent encore aujourd'hui les pèlerins en route. Ces psaumes ont été traduits en français par Guy Deleury sous le titre "les psaumes du pèlerin" (voir bibliographie, disponible en livre de poche). 

Je suis allé à Pandharpur avec Maya en 2010, malgré la légère incompréhension de mes amis indiens un peu middle-class ! On a le sentiment de se retrouver plusieurs siècles en arrière, c'est impressionnant.

 

15 juin 2012

Le droit à l'éducation (RTE ou Right To Education) en Inde

 

école

 

Au niveau scolaire, la situation n'est pas très brillante en Inde : 8 millions d'enfants entre 6 et 14 ans ne sont pas scolarisés et il manque environ 500 000 enseignants.

Une loi votée en 2009 apporte cependant un peu d'espoir, la loi dite RTE ou Right To Education, qui introduit à partir de cette année un nouveau système. Comme beaucoup d'écoles sont privées, et donc payantes, et ont un meilleur niveau que les écoles publiques, la loi prévoit de réserver 25 % de leur places - si l'école est subventionnée - aux enfants de 6 à 14 ans de familles pauvres dont les revenus sont inférieurs à 1 500 Euros/an (je dis bien par an, pas par mois !). Le gouvernement prendra en charge les frais de scolarité.

La rentrée scolaire vient d'avoir lieu et les premiers résultats tombent : la loi n'est pas encore assez connue et les demandes sont inférieures aux places disponibles. Ainsi, dans un secteur du nord de le ville de Bangalore, sur environ 4 000 places disponibles, il y a eu 1 030 demandes dont 588 ont été satisfaites. Les demandes non satisfaites s'expliqueraient par le nombre élevé de documents administratifs à fournir : certificats de naissance, de caste, de revenus etc.

La mauvaise langue que je suis dit que les écoles privées ne doivent pas non plus se précipiter pour accueillir les candidats ... 

14 juin 2012

Un peu de kitch à l'indienne pour mes 300 posts !

 

goddess-parvati-lord-shiva-son-sri-ganesh

 

Parvati, Shiva et leur fils Ganesh (Ganpati) ont la joie de vous annoncer que ce blog vient de dépasser les 300 posts.

- Posté par fpenven à 15:48 - A - Travaux sur le blog - Donnez votre avis [1]


Des subventions pour le pèlerinage à La Mecque

 

pelerinage-a-mecque

 

En 1973, le gouvernement indien introduisit des subventions pour les pèlerins en partance pour la Mecque (Hajj subsidy) pour compenser la différence de prix entre le bateau (option disparue) et l'avion. 

Si le pèlerin voyage sur Air India de Delhi à Jeddah, il ne paie actuellement que 16 000 roupies au lieu approximativement du double. Une subvention est accordée tous les 5 ans. Comme il part chaque année plus de 125 000 pèlerins subventionnés, cela fait un beau budget pour le gouvernement.

En réalité, personne n'est content : les pèlerins musulmans aimeraient prendre d'autres vols charter moins chers que ceux d'Air India, les autorités musulmanes trouvent le système anti-islamique, car le pèlerins doit - en théorie - payer son voyage sur ses fonds propres, les hindous refusent que leurs impôts servent à subventionner des pèlerinages musulmans et les laïcs refusent la notion de pèlerinage subventionné tout court !

La Cours Suprême de l'Inde a donc décidé en mai 2012 de mettre fin dans les 10 ans à ce système. En attendant, seul un voyage par vie sera subventionné, réservé à ceux qui ne sont pas encore allés à la Mecque et aux personnes de plus de 70 ans.

13 juin 2012

Un mur rouge

Encore une photo de Chinmay, un ami sur Facebook :

mur rouge

 

Photo prise dans le quartier de Kasba Peth, un des plus vieux quartiers de Pune :

kasba peth pune

 

Mots clés : , , , - Posté par fpenven à 16:49 - Z - Art indien - Donnez votre avis [0]

Le MRP ou prix maximum au détail en Inde

Maximum-Retail-PriceDes amis indiens à moi sont venus en France et ont trouvé tout très cher. Je leur ai expliqué - hors la question de la roupie dont le cours est très faible - qu'en France les prix sont libres et que selon les quartiers, le même produit peut coûter du simple au double. Ils m'ont dit :

- Vous n'avez pas de MRP ?

Non, nous n'avons pas de MRP ici. En Inde, les produits manufacturés et emballés, de la bouteille d'eau au téléphone portable, affichent tous ce MRP, ou Maximum Retail Price (prix maximum au détail) qui comprend également les taxes locales. Donc d'une épicerie à l'autre dans une grande ville, vous trouverez la plaquette de beurre du fournisseur X au même prix. La bouteille d'eau de la photo coûte par exemple 20 roupies.

En aucun cas, le commercant ne peut vendre au-dessus du MRP, il peut par contre vendre moins cher. Et dans certains coins reculés, il arrive que le MRP ne soit pas respecté, mais d'une manière générale, le système marche.

Bon, ça ne vaut pas pour les souvenirs dans les bazars ! Mais avouez que cela manquerait de charme si on ne pouvait plus négocier !

Mots clés : , , - Posté par fpenven à 09:03 - B - Généralités / économie / religion - Donnez votre avis [0]

12 juin 2012

Madame Prathiba Patil, présidente de la république indienne

 

Pratibha Patil

On ne le sait pas trop mais le douzième et actuel président de la république indienne est ... une présidente, Madame Prathiba Patil.

Comme quoi sur certains aspects, l'Inde est en avance sur la France !

Elle est en poste depuis juillet 2007 et, comme par exemple le président de l'Allemagne, a principalement un rôle représentatif. A ne pas confondre avec le premier ministre (PM pour les intimes) qui, lui, se tape tout le boulot : Monsieur Manmohan Singh.

Le 19 juillet se tiendront de nouvelles élections à ce poste. Les candidats sont déjà sur les rangs. La suite au prochain épisode.

 

11 juin 2012

Problème d'interprétation !

cipaye

Suite à ma lecture du livre "Le dernier Moghol", Rahul me fait justement remarquer qu'on ne dit pas :

La mutinerie des cipayes / The mutiny of the cipayes (1857)

mais qu'on dit officiellement :

La première guerre d'indépendance / The first Independence War.

Je note !

Mots clés : , , - Posté par fpenven à 12:03 - D - Anecdotes et blagues - Donnez votre avis [0]