09 mars 2017

Une journée chargée

 

Je n'ai rien écrit hier, contrairement à ce que j'avais annoncé car la journee a été très chargée.

Tout d'abord, apres le petit déjeuner, nous sommes, Rahul et moi, allés faire des courses de légumes au supermarché d'à côté à 8 heures 30 du matin. Puis nous sommes allés vers 10 heures en voiture avec Kunda voir Rohit et Shashi (Rohit est le frère de Rahul), donc embouteillage ! Shashi avait préparé des "dosa", une sorte de crêpe fourrée à la pomme de terre. très bon, mais c'était le second petit déjeuner que je prenais. Je lui ai offert une boîte de Vache qui rit, et elle m'a donné un petit sac en jute.

Nous sommes rentrés, mais comme c'était la Journée de la femme, le 8 mars, nous sommes sorties de nouveau vers midi, Kunda et moi, voir des "copines" à elle femmes de militaire dans le grand centre commercial à côté "Westend". Ce centre commercial a mis longtemps à voir le jour, pendant de nombreuses années ce n'etait qu'un trou énorme, maintenant, c'est un centre flambant neuf avec toutes les marques internationales. Comme je n'avais pas faim (c'est difficile apres deux dosa), j'ai seulement bu un lassi à la mangue.

Nous sommes ensuite allées chez Bata, toujours dans ce centre commercial, pour m'acheter une paire de baskets. C'est là que ma carte bancaire n'a pas été acceptée, j'ai donc payé en cash, mais je n'avais plus un sou de liquide. Un peu inquiète, j'en ai discuté avec Rahul et Kunda, donc nous sommes re-re-re-sortis pour aller chez Girikant, l'agence de voyage à Deccan, donc (petit) embouteillage. Contrairement à la règlementation en vigueur, j'ai pu changer sans aucun problème 200 euros, au lieu de la somme théoriquement limitée à environ 70 euros soit 5000 roupies.

Puis nous avons regardé booking.com sur le net pour faire une réservation a Lonavla pour Maya et moi du 20 au 23 mars. J'ai fini en pleine soirée à trouver un hôtel avec restaurant végétarien, deux lits simples dans la chambre et près de la gare. J'ai fait la réservation ce matin tôt.

Ce fut donc une journee chargée mais au résultat positif ! Baskets, liquide, réservation d'hôtel ...

Mots clés : - Posté par fpenven à 14:19 - L - Inde - 2017 - Donnez votre avis [0]


07 mars 2017

Chez Rahul et Kunda

 

Me voila depuis hier matin chez Rahul et Kunda, a Aundh, dans un autre quartier de Pune, un peu plus sélect. Pour venir chez eux, on tourne à gauche après le Mac Donald qui sert de point de repère (c'est tout dire !), alors que pour aller chez Milind, le quartier est tellement dense qu'on appelle au téléphone un membre de la famille pour qu'il vienne nous guider dans le dédale des ruelles ! 

Le rythme chez Rahul et Kunda est moins soutenu que chez Milind, il est vrai que tous deux vont sur les 70-75 ans. Ils sont très actifs cependant, et sortent le matin à pied ou en voiture dans le quartier, quand il fait encore frais. Hier, nous sommes allés voir Nilakshi, la soeur de Rahul, gravement malade et qui se trouve dans une clinique (très clean, la clinique), et c'était très triste, même si j'étais contente de la revoir à temps.

Cet après-midi, j'ai fait une promenade dans le quartier, jusqu'au marché où j'ai admiré toutes sortes de fruits, des papayes, des mangues (c'est le début de la saison), des figues, des raisins. Curieusement, ceux-ci ont des grains allongés et non pas ronds comme en France et pas de pépins.  

Je suis comme un coq en pâte chez les Bal et Kunda n'arrête pas de me proposer à manger ! J'ai coutume de dire, les deux dangers que vous courez en Inde sont la traversée des rues à cause du trafic plus qu'intense et la suralimentation ("overfeeding" en anglais). Ce soir, nous avons mangé les crêpes que j'ai apportées de France.

Demain je pense vous écrire un message sur Ramdev Baba et les produits de la marque Patanjali. Qu'est-ce que c'est ? me demandez vous. Eh bien, vous le saurez demain. La suite au prochain épisode !  

 

Mots clés : - Posté par fpenven à 18:06 - L - Inde - 2017 - Donnez votre avis [0]

06 mars 2017

Une lettre à une amie

Chere A.

Je viens de passer deux jours chez Milind et Shraddha et je dois dire que ce furent des jours exceptionnels, remplis de rire et d'émotion à l'évocation de leur séjour chez vous et chez moi en 2014.

Vos cadeaux ont été appreciés plus qu'on ne peut le dire, d'abord les caramels et les CD rom de musique classique. Les deux tapis de souris sont maintenant aimantés sur le frigo pour exhibition. J'ai dû expliquer à Milind celui avec les parapluies normands, bon, je ne pense pas qu'il pleuve autant en Normandie !

003

 

J'ai fait quelques autres photos de leur appatement pour vous. Il y a maintenant une hotte aspirante au dessus du réchaud et un nouveau système d'accrochage du linge dans la chambre de Milind et Shraddha, qui fait descendre la barre grâce a un système de poulies. C'est très pratique, surtout en période de mousson.

 

005

006

J'ai fait également une photo de Milind et Shraddha pour vous, et une photo de Chinmay qui a maintenant depuis un an un studio photo à lui, avec tout un équipement informatique. C'est nouveau, vous ne connaissiez pas.Vous verrez sur la photo qu'il s'est mis à porter la barbe, il paraît que c'est la mode à Pune maintenant. Il a également une voiture, une VW, obtenue grâce a un prêt. Un grand garcon comme vous pouvez voir.

004

002

La mère de Milind va bien, même si elle utilise un déambulateur pour se déplacer. Elle discute et rit beaucoup, je regrette de ne pas connaître le marathe. Heureusement, il y a l'anglais, et j'ai beaucoup parlé avec Milind, qui est toujours aussi bavard. Non, bavard n'est pas le mot exact dans son cas. Lui et Shraddha sont si humains, si gentils ...

Pune est comme avant, je n'y étais pas venue depuis 2012, sauf que le trafic automobile devient infernal et le stationnement de plus en plus difficile.

C'est tout pour le moment, je vous téléphonerai quand je serait rentrée.

 

Tres amicalement vôtre

Francoise.

 

Mots clés : , - Posté par fpenven à 17:00 - L - Inde - 2017 - Donnez votre avis [0]

05 mars 2017

Bien arrivée à Pune

Bonjour à tous,

 

Bien arrivée à Pune apres un voyage a la fois stressant et ennuyeux.

Ici il fait treè beau, comme un mois de juillet en France.

Je vais essayer d'écrire régulièrement, cela dépend de la disponibilité des ordinateurs de mes amis.

Je suis chez Milind and Shraddha, les cadeaux d'Annie sont bien arrivés, je vais prendre dees photos de leur appartement.

Je visite aujourd'hui le studio photo de Chinmaya, il a un an tout juste (le studio, pas Chinmaya).

J'ai aussi visité  le temple tout neuf de Ramakrishna.

J'ajouterai les photos une fois en France et je rajouterai les accents. 

 

Mots clés : - Posté par fpenven à 10:25 - L - Inde - 2017 - Donnez votre avis [0]

28 février 2017

Un Indien qui s'y connait en fromage

 

Hier je suis allée faire des courses pour les mini-cadeaux que je vais apporter à mes amis en Inde, soit :

- 4 soupes en sachet,

- 4 tablettes de chocolat,

- 2 paquets de Bêtises de Cambrai,

- 3 paquets de crêpes,

- 4 Vaches qui rit.

Puis je reçois un coup de fil de P. . A l'annonce de mon manque de fonds pour des cadeaux somptueux, il me dit : "L'important, c'est toi, pas les cadeaux". Je lui parle alors de Vache qui rit et il me dit : "La vache qui rit, c'est industriel, tu ne peux pas m"apporter du Brie de Meaux ?"

Ne reste plus qu'à me traîner jeudi chez le fromager du centre ville.

Plus ça va, plus je me dis qu'on parle trop ...

 

Mots clés : , - Posté par fpenven à 12:05 - H - Préparatifs de voyage + AIR INDIA - Donnez votre avis [0]


26 février 2017

104 satellites pour un seul lancement.

 

ISRO

 

l'ISRO vient de réussir à mettre sur orbite 104 satellites dans l'espace grâce à une seule fusée. Record battu (mais on ne nous dit pas la taille des satellites). 

Mots clés : , - Posté par fpenven à 20:33 - B - Généralités / économie / religion - Donnez votre avis [0]

C'est reparti pour un tour !

 

Ceux qui m'aiment liront ce blog s'ils veulent avoir des nouvelles de moi!

En effet je repars pour la xième fois en Inde, du 3 au 30 mars. Mon programme : Pune, un peu Bangalore, et un peu Lonavla, station de montagne (à vaches) près de Pune. Nous finirons par Pune ! C'est celà quand on a quasiment tous ses amis concentrés dans la même ville. 

Je ne vous raconterai pas tout le tintoin administratif qu'a engendré la nécessité d'avoir un nouveau passeport et un e-visa pour 30 jours. Il suffit de dire que j'ai été parfois au bord de la crise de nerfs. Je pensais naïvement que le visa électronique allait simplifier les choses, il n'en est rien. Bon, l'important est d'avoir réussi et de voir ce mot magique sur le document papier : "Granted" (accordé).

Ceux qui veulent des détails sur la procédure peuvent s'adresser à moi, je pense - en toute modestie - être devenue une pro du visa pour l'Inde.

Les fonds étant très bas cette année, je vais faire dans le cadeau simple, voire dans le "pas de cadeau du tout". La Vache qui rit, fromage à longue conservation n'a pas été inventée pour les cochons, ni les soupes en sachet (en veillant à ce qu'elles soient végétariennes). Quelques paquets de bonbons en plus feront l'affaire.

Il y a 25 ans, lors de mes premiers séjours, on pouvait apporter n'importe quoi, maintenant presque tout est disponible en Inde, et ce qu'on trouve en France vient ... de Chine. Donc, vive la Bêtise de Cambrai, pas encore délocalisée ! 

La suite au prochain épisode ...

 

Mots clés : , , , , - Posté par fpenven à 12:44 - L - Inde - 2017 - Donnez votre avis [0]

07 juillet 2015

RTI ( Right To Information) ou le droit à l'information en Inde

En 2005 a été votée en Inde une loi que je trouve particulièrement géniale : c'est le "Right To Information Act".

C'est très simple, mais il fallait y penser. A l'exclusion de quelques domaines réservés, tels l'armée, etc, le citoyen a le droit de poser - pour la modique somme de 10 roupies - à n'importe quelle structure administrative du pays la question qui l'intéresse. L'administration concernée est tenue de répondre dans un délai de 30 jours (cas général). 

Ainsi l'activiste Subhash Agrawal s'est-il informé sur les tarifs des cantines des parlementaires et a obtenu des réponses qui montrent que les dits tarifs sont honteusement subventionnés. A noter tout d'abord que les MP (Members of Parlement) touchent environ 140 000 roupies/mois.

Quelques juteux exemples :

MASALA-DOSA

- Masala Dosa, une délicieuse crêpe fourrée aux pommes de terre, 6 roupies, subventionné à 70 %, qui dans le commerce reviendrait sûrement à 30 ou 40 roupies,
- Poisson frit avec chips, 25 roupies, subventionné à 63 %,
- Ragoût de mouton, 20 roupies, subventionné à 67 %.

Aucun plat n'est vendu ne serait-ce qu'à son prix de revient, ce qui bien entendu fait hurler la presse d'opposition. 

Bon, il y a certes plus important dans la vie civique d'un pays que la nourriture des députés, mais essayez donc en France d'obtenir la même information ...

Mots clés : , , - Posté par fpenven à 19:00 - B - Généralités / économie / religion - Donnez votre avis [0]

22 juin 2015

Yoga, les foules de l'Inde ...

 

crowd-yoga

 

Hier a eu lieu la Journée Internationale du Yoga. Peu médiatisée en France, cette journée a eu un grand succès en Inde car les fonctionnaires, les militaires, les employés de chemin de fer et les enfants des écoles étaient mobilisés pour l'occasion.

Le Guiness Book of Records a compté sur l'avenue de New Delhi que vos voyez plus haut 35 985 participants de 84 nationalités différentes, le plus grand rassemblement de yoga jamais organisé.

Pour tout dire, ça m'a laissé une impression de saturation. Modi, le Premier Ministre, qui participait en tête à l'événement, était de toutes les photos. Modi par ci, Modi par là, Modi dans les journaux, Modi sur Internet ... visiblement, c'était sa journée.

Par ailleurs, j'avais pensé jusqu'ici que le yoga était une discipline individuelle, voilà qu'il s'est transformé en grand barnum médiatique. Je ne sais trop quoi penser ...

 

Mots clés : , - Posté par fpenven à 21:07 - B - Généralités / économie / religion - Donnez votre avis [0]

13 juin 2015

Parlez-vous tamoul ?

 

SAY THE WORD

 

Ne dites plus LCD, dites Padiga Neerma Tholaikkatchi !

Plus de 1000 mots nouveaux ont été ajoutés à la langue tamoule depuis 2011 suite aux efforts du comité de la Banque des Mots. Ses 11 membres se composent de spécialistes de la langue, de journalistes, de poètes et de professeurs en retraite.

Bel effort pour combattre les anglicismes !

Mots clés : , - Posté par fpenven à 18:44 - B - Généralités / économie / religion - Donnez votre avis [0]