07 juillet 2015

RTI ( Right To Information) ou le droit à l'information en Inde

En 2005 a été votée en Inde une loi que je trouve particulièrement géniale : c'est le "Right To Information Act".

C'est très simple, mais il fallait y penser. A l'exclusion de quelques domaines réservés, tels l'armée, etc, le citoyen a le droit de poser - pour la modique somme de 10 roupies - à n'importe quelle structure administrative du pays la question qui l'intéresse. L'administration concernée est tenue de répondre dans un délai de 30 jours (cas général). 

Ainsi l'activiste Subhash Agrawal s'est-il informé sur les tarifs des cantines des parlementaires et a obtenu des réponses qui montrent que les dits tarifs sont honteusement subventionnés. A noter tout d'abord que les MP (Members of Parlement) touchent environ 140 000 roupies/mois.

Quelques juteux exemples :

MASALA-DOSA

- Masala Dosa, une délicieuse crêpe fourrée aux pommes de terre, 6 roupies, subventionné à 70 %, qui dans le commerce reviendrait sûrement à 30 ou 40 roupies,
- Poisson frit avec chips, 25 roupies, subventionné à 63 %,
- Ragoût de mouton, 20 roupies, subventionné à 67 %.

Aucun plat n'est vendu ne serait-ce qu'à son prix de revient, ce qui bien entendu fait hurler la presse d'opposition. 

Bon, il y a certes plus important dans la vie civique d'un pays que la nourriture des députés, mais essayez donc en France d'obtenir la même information ...

Mots clés : , , - Posté par fpenven à 19:00 - B - Généralités / économie / religion - Donnez votre avis [0]